Reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie
bonjour Surprised)

Reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie

°๑ La violence est la force des faibles °๑
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 dépendance affective

Aller en bas 
AuteurMessage
Emma la douce
meilleure amie du forum
meilleure amie du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 209
Age : 54
Localisation : entre ciel et l'enfer
Loisirs : dessin, peinture, bricolage, lecture, ect
Date d'inscription : 01/12/2006

MessageSujet: dépendance affective   Lun 22 Jan - 0:07

Bonjour à toutes
Voici un petit résumé qui vient de mon manuel sur la dépendance affective.
ce bloc traite de notre tendance en tant que dépendant sur la péoccupation d'autrui. (publié par Harper & Row en 1987)
Il y a plusieurs blocs comme celui-ci.
Je commencerai donc par celui-ci.
-----------------------------------------------------------------------------
Les dépendants affectifs peuvent:

-Penser et se sentir responsables des autres, de leurs sentiments, pensées, actions, choix, attentes, besoins, bien-être, manque de bien-être et jusqu'à leur destinée ultime.

-Ressentir de l'anxiété, de la pitié et se culpabiliser quand les autres ont un problème.

-Se sentir contraints, presque forcés d'aider une personne à résoudre son problème, tel que d'offrir des conseils superflus, débiter rapidement des séries de suggestions, ou tenter de rétablir la stabilité émotionnelle de cette personne.

-Se sentir exaspérés quand l'aide offerte n'est pas efficace.

-Anticiper les besoins des autres.

-Se demander pourquoi les autres ne nous retournent pas la pareille.

-Se sentir forcés de dire <<oui>> quand ils ont l'intention de dire <<non>>, faire des choses qu'ils ne veulent pas nécessairement faire, faire plus que leur part et faire des choses pour autrui que les autres sont parfaitement capables de faire eux-mêmes.

-Ne pas savoir ce que l'on veut, ce de quoi on a besoin, et si on le sait, se dire que nos désirs et besoins ne sont pas importants.

-Essayer de plaire aux autres plutôt qu'à eux-mêmes.

-Trouver plus de facilité à ressentir et à exprimer de la colère à propos d'injustices faites aux autres, plutôt que celles qu'ils subissent eux-mêmes.

-Se sentir plus en sécurité quand ils se donnent.

-Ressentir de l'insécurité et de la culpabilité lorsque d'autres se donnent à eux.

-Se sentir tristes parce qu'ils passent leur vie entière à se donner corps et
ame aux autres et que personne ne se donne à eux.

-Se sentir attirés vers les nécessiteux.

-Trouver que les nécessiteux se sentent attirés vers eux.

-Se sentir creuvés d'ennui, vidés et dévalorisés, s'ils ne vivent pas un état de crise dans leur vie, s'ils n'ont pas un problème à rêgler ou quelqu'un à aider.

-Sacrifier leur routine journalière pour aider autrui.

-Se commettre au-delà de leurs capacités.

-Se sentir harcelés et sous pression.
-------------------------------------------------------------------------------
J'ajouterai qu'il ne faut pas oublier que notre conjoint peut aussi souffrir de dépendance affective, car presqu'inivitablement un dépendant en attire un autre. C'est ce que l'on appelle une relation de co-dépendance.
Dans ce genre de relation, il y en a toujours un qui souffrira plus que l'autre, car l'un des deux, par peur de souffrir fera subir à l'autre ses propres souffrances ses propres peurs et ce de façons démesurés.
C'est ce qui emmene à mon avis la violence perverse d'ont Marie-France Hirigoyen fait mention dans son livre.
Ceci étant dit, voici la suite qui conserne la préoccupation d'autrui
----------------------------------------------------------------------------
-Croire dans leur fort intérieur que les autres sont, d'une façon ou d'une autre responsable pour eux.

-Blâmer les autres de la situation difficile qu'ils vivent à titre de dépendant affectif.

-Affirmer que les autres sont responsables des sentiments négatifs qu'ils ressentent.

-Croire que les autres sont en train de les rendre fou.

-S'exaspérer, se sentir brimés, pas appréciés et manipulés.

-S'appercevoir que les autres sont souvent exaspérés ou impatients envers eux à cause d'une ou plusieurs des raisons ci-haut mentionnées.

Si vous avez aimé cette lecture, faites le moi savoir, je vous écrirai les suites. Bonne lecture A+, Emma
Revenir en haut Aller en bas
orchidee
meilleure amie du forum
meilleure amie du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 471
Age : 55
Localisation : gard
Date d'inscription : 27/12/2006

MessageSujet: Re: dépendance affective   Lun 22 Jan - 0:21

48 Merci Emma
ça me ferait plaisir que tu puisse encore nous écrire des extraits de ton livre,une dépendance affective, c'est comme la drogue ou l'alcool,ou la cigarette, il faut un jour arriver a s'en désintoxiquer ,et bien sur ça se passe dans la douleur.
15 15 15 15 Isa
Revenir en haut Aller en bas
 
dépendance affective
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La misère affective
» le retour affective existe me la faire compris cet homme
» Le Point Zéro (vidéo)
» La valeur des cadeaux
» le retour affective existe me la faire compris cet homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie :: Bavardages-
Sauter vers: