Reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie
bonjour Surprised)

Reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie

°๑ La violence est la force des faibles °๑
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 partir ou ? comment ? et les enfants?

Aller en bas 
AuteurMessage
marie189
Invité
avatar


MessageSujet: partir ou ? comment ? et les enfants?   Dim 3 Fév - 18:38

je veux bien partir (enfin m'échapper) fuir ce cauchemar quotidien avec ma fille de 3 as ....... mais j'ai peur suis je normale? peur de pas réussir peur du regard de ma famille , et l'argent ? comment élever seule son enfant financierement ? je suis surement bete de penser a ca mais je peux pas m'en empecher aller ou , comment?
ca me parait etre interminable comme sans fin. je suis jeune (24) mais je croyais que c'était l'homme de ma vie et + mon ventre s'arrondissait et plus les coups etaients violents et répétés. le plus humiliant c'est que je suis éducatrice d'enfants.....
j'en peux plus , j'ai meme penser mourir aux cotés de ma puce !!!! malgrès tous l'amour que jel ui porte je suis a bout. ma fille sera t-elle traumatisée ? comprend t-elle que lui dire ? SVP donnez moi des conseils MERCI
Revenir en haut Aller en bas
mifee_misorciere
Créatrice du forum
Créatrice du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: partir ou ? comment ? et les enfants?   Mer 6 Fév - 0:27

chere Marie ,

Te dire que ce sera facile , non , mais te dire que c'est possible oui , il y a des aides , des associations , vas voir l'assistante sociale , explique lui tout , elle te dirigera vers les bonnes personnes si elle est pas trop conne ...
en attendant je veux bien t'aider d'ici , ou habite tu ?
et ne t'en fait pas pour ce que penses les autres , c'est ta vie pas la leur , si tu ecoutes les autres tu ne feras jamais rien ...

je t'embrasse viens vite donner des nouvelles

_________________
¤¤Stéph©¤¤
¤reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie...¤
Revenir en haut Aller en bas
http://femmesbattues.heavenforum.com
caroline
copine du forum
copine du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 22
Age : 43
Localisation : cambes
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: partir ou ? comment ? et les enfants?   Ven 8 Fév - 13:10

Courage. J'aimerais te dire que tout est simple mais c'est un vrai combat. Bats toi pour ta petite puce. N'hésite pas à demander de l'aide autour de toi, associations, services sociaux, caf. Surtout n'aie pas honte, tu n'es pas coupable. Si tu as besoin je suis dispo,en congé. N'hésite pas. Mes pensées sont pour toi, je t'embrasse bien fort avec ta princesse.
Karine 21
Revenir en haut Aller en bas
angel31
copine du forum
copine du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 45
Localisation : colomiers
Date d'inscription : 14/01/2008

MessageSujet: Re: partir ou ? comment ? et les enfants?   Mar 4 Mar - 12:30

Marie,

Il te faut penser à ta puce et fuir le plus vite possible.Va cogner à toutes les portes.Mais surtout ne reste pas.Savoir si ta puce aura des séquelles, cela dépends après de la personnalité qu'elle a.Mon fils lui avait 2 ans et ma fille 5 ans, et ils sont heureux de vivre .Il n'y pense plus.

Quant au regard des autres, nous l'avons toute eu mais il faut passer outre.Peu importe ce qu'il pense, le plus important c'est toi et ta fille.Je suis aussi dispo (maladie) donc n'hésite pas.courage

Bisous

Elise
Revenir en haut Aller en bas
patricia.fiori
decouvre le forum
decouvre le forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 57
Localisation : marseille
Date d'inscription : 20/03/2012

MessageSujet: Re: partir ou ? comment ? et les enfants?   Mar 20 Mar - 17:17

Bonjour à toutes,

Je viens de m'inscrire sur ce forum et je sais déjà que c'est un grand pas que je fais même si je le fais en pleurant, tant pis, j'ai vraiment besoin d'exprimer tout ce que je ressens.
J'ai envie tout d'abord de répondre au message de Marie car ce qui m'est arrivé peut peut-être l'aider.
J'ai passé mon enfance à subir les violences de mes parents, ils se battaient et les traces de coup sur le visage de ma mère m'ont fait souvent très peur. J'étais terrorisée, c'est le mot qui me vient à l'esprit. A l'approche des fêtes ou des dimanche, je tremblais de tout mon corps car je pensais que j'allais une fois de plus assister au spectacle régulier des scènes de bagarre, un cauchemar. Souvent même j'avais peur de mon père avant même qu'il s'approche de moi. Il battait ma mère, il me battait, moi. Ma mère n'est jamais partie, elle a dit que c'était pour nous. Aujourd'hui, quand je vois le résultat, je me dis que c'était une erreur. J'ai souvent espéré au plus profond de moi que mes parents se séparent car je rêvais en secret de moments de paix mais, je n'en avais pas. Sauf à l'école où j'excellais et là j'avais la chance de susciter l'intérêt de mes professeurs. J'ai beaucoup pleuré pendant mon enfance, j'ai attendu, espéré que tout s'arrête mais, rien n'a cessé, bien au contraire.
Je n'arrivais pas à partir de la maison familiale, j'y suis restée jusqu'à 28 ans, poursuivant mes études et attendant le prince charmant. Et c'est là où le bât blesse. Je croyais m'être tirée d'affaire, je croyais avoir échappé au cercle infernal de la violence et voilà que tout à coup, je tombe sur un autre type de violence, la manipulation perverse. Mon compagnon avec qui j'ai vécu 19 ans était violent, je le sentais mais, comme c'était insidieux, comme il maniait le chaud et le froid, les phrases assassines et les compliments, je ne voulais pas l'admettre, je me disais que sûrement je me faisais des idées, je répétais en quelque sorte les mêmes gestes que ceux de ma mère, je revenais vers lui et je croyais à sa rédemption. J'ai passé toutes ces années à m'épuiser auprès d'un homme qui petit à petit m'a détruite. Je suis passée de la fille géniale qui avait toutes les qualités à celle qui ne vaut plus rien, mon métier, mon statut, mon identité ont été reniés. Je suis à présent dans sa bouche une mauvaise mère, un monstre, une femme qu'il n'a jamais aimée, une qui ne peut pas se glorifier d'avoir eu une belle carrière... les menaces fusent : si je continue (je ne bouge pas le petit doigt encore par peur), je risque de perdre totalement la garde de mes enfants pour qui je n'ai rien fait, tous les honneurs lui reviennent, toutes les gratifications, tout ! Je n'ai jamais existé pour lui, toutes les factures étaient à son nom, la maison, il l'a achetée à son nom propre en me promettant qu'il ferait le nécessaire plus tard, et moi, pendant ce temps-là, comme je croyais à sa bonne foi car je vous assure que je ne pensais pas que le mal pouvait exister, (c'était là mon erreur), je travaillais pendant que lui ne faisait pas grand chose, je payais l'alimentation, les vêtements des enfants, leurs sorties, leurs loisirs... les vacances. Vous savez pourquoi je n'ai rien vu venir ? Parce que je voulais le bonheur de mes enfants et qu'au fond de moi, tout ce que je n'avais pas eu, je voulais leur donner. Quand je regarde ma vie aujourd'hui, je pleure car je sais que je me suis trompée. Même si ça ne sert à rien de me faire encore plus de mal, je pense que cette étape est nécessaire pour moi : j'ai voulu tellement bien faire, tellement donner que je me suis épuisée, je me suis oubliée. Je suis partie à présent. Le chemin est très difficile mais, malgré la douleur, je connais la vérité car c'est ce que je voulais au fond, connaître la vérité. J'ai mal c'est vrai mais, c'est peut-être le prix à payer.
Cela dit, je sais que j'ai pris la bonne décision car je vivais les yeux fermés, j'avançais dans le noir...
Alors pour revenir à Marie, si ma mère était partie plus tôt, elle aurait pu nommer la violence tandis que là, inconsciemment elle nous a montrés à mon frère et à moi qu'il faut pardonner, elle a banalisé cette violence.
Lorsque nous avons quitté la maison, mon frère et moi, ma mère s'est séparée de mon père mais, là, elle a perdu pied, elle a sombré dans une espèce de folie douce où personne n'a pu la rattraper. Mieux encore, elle est devenue violente à son tour, en vouant une haine au monde entier pour ce qui lui était arrivé.
La seule réponse à la violence est la fuite, la violence est inacceptable.

Merci pour votre lecture.

Amitiés à toutes.

Patricia
Revenir en haut Aller en bas
Poussie
decouvre le forum
decouvre le forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 51
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 19/05/2012

MessageSujet: Re: partir ou ? comment ? et les enfants?   Sam 19 Mai - 18:55

Bonjour,
Je viens de m'inscrire pour les mêmes raisons que vos messages. IL y a tant de souffrances en moi que je ne sais par où commencer.
J'ai déjà fait un premier pas je me suis inscrite..
Il m'a isolée de tous, j'ai tout quitter pour le rejoindre il m'a éloigné de tous.
J'ai un travail que je ne souhaite pas perdre car de lui dépends ma survie.
J'ai essayée de le quitter il est allé à mon travail et m'a tellement salie, humiliée anéantie.Quelle honte, mais j'y suis toujours, malgré la distance tabou qui c'est installée.
Je voudrais trouver la force et l'energie que j'avais lorsque je l'ai rencontré pour me sortir de cet enfer. Je n'ai pas d'enfants, lui en à 2. Sa fille est aussi manipulatrice que lui, elle à 16 ans et c'est une enfer. Son fils est conscient de tout, il à fêté ses 14ans hier et son père lui a gâché une fois de plus sa journée.
Je connais personne ici et je cherche comment m'en sortir...
A bientôt

Sandra
Revenir en haut Aller en bas
mifee_misorciere
Créatrice du forum
Créatrice du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: partir ou ? comment ? et les enfants?   Lun 21 Mai - 15:01

bonjour Sandra ,

Bon déjà c'est une tres bonne chose de garder ton travail , il ne faut pas avoir honte , et quand tu le quitteras pour de bon , il faut prendre des precautions ... aller a la gendarmerie , signaler ton depart et surtout donner les raisons , leurs dire que tu as peur , que tu l'as deja quitter qu'il t'as fait vivre un enfer sur ton lieu de travail , une fois tout ceci enregister , tu pourras le cas echeant , si il se pointe a ton boulot les appeler pour qu'ils t'en debarrasse , et ensuite dire sur ton lieu de travail la verité y'a pas de honte a avoir , tu t'es tues assez pendant toutes ces années ...
voilà , que voudrais tu savoir ? comment peut on t'aider ? tu peux nous rejoindre sur facebook ,si tu as , c'est plus facile pour aider , le reseau la bas est plus grands , de quel région viens tu ? n'hesites surtout pas à nous dire ce dont tu as besoin pour pouvoir partir , nous sommes la pour t'aider ,tu as deja fait le premier pas ... le plus dur ... maintenant , je ne vais pas te dire que tout va etre facile , non , mais a partir d'aujourd'hui en tout cas , tu n'es plus toute seule et comme nous sommes passer par le même chemin , nous savons ce que c'est et nous ferons tout pour t'aider ...

a bientot

_________________
¤¤Stéph©¤¤
¤reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie...¤
Revenir en haut Aller en bas
http://femmesbattues.heavenforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: partir ou ? comment ? et les enfants?   

Revenir en haut Aller en bas
 
partir ou ? comment ? et les enfants?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment naissent les enfants!!!!
» Regards d' Enfants
» preschoolians (chaussure neuve T 19)
» douche ou bain faut voir ....
» introduction fruits à coque, quel age ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie :: Nos histoires-
Sauter vers: