Reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie
bonjour Surprised)

Reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie

°๑ La violence est la force des faibles °๑
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 lo

Aller en bas 
AuteurMessage
mileydie
decouvre le forum
decouvre le forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 27
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 19/12/2010

MessageSujet: lo   Dim 19 Déc - 23:53

Bonjour j'ai 19 ans et je suis en couple depuis 11 mois avec un homme dont je suis amoureuse il a 27 ans.Au début c'était une petite relation toute simple ,je ne voulais rien de sérieux parce que mes mauvaises expériences m'avaient un peu endurcies,et il a réussi à faire tomber mon armure.J'ai longuement hésité parce que je ne voulais pas tomber amoureuse de lui,j'avais ma petite idée sur sa personnalité(homme jaloux)mais je ne me doutais pas que ça pourrait atteindre ce stade la.On pense bien naïvement parfois qu'un homme jaloux c'est flatteur,mais devant les faits c'est toute autre chose.Tout à commencé à se manifester lorsque je me suis rendue compte qu'il manifestait une jalousie maladive envers son cousin et la relation de grande complicité qu'on entretenait depuis 2 ans.Initialement je me suis dis que je n'avais rien à me reprocher que je ne faisais rien de grave,du coup j'ai continué jusqu'au jour ou il s'est vraiment énervé lorsqu'il a apprit que j'avais annulé un de nos rendez-vous pour passer du temps avec son cousin.A partir de là,il s'est mit à me balancer des secrets sur son cousin afin de le discréditer à mes yeux,mais ça ne marchait pas puisque visiblement je lui ai fais comprendre que je préférais croire un ami que je connaissais depuis 2 ans ,à un petit copain dont je n'étais pas sur des intentions.Alors c'était la chose à ne pas dire,il a commencé à m'insulter à me traiter de fille facile ,il m'accusait de coucher avec son cousin,il me disait des choses blessantes.Après cette première dispute,je me suis dis que ça lui passerait,il se calmerait mais voila on se force à croire des choses parce qu'au fond on sait bien que ça n'ira pas.Un jour on s'est disputé il y a environs 4 mois a cause d'une fille,il savait que j'avais raison (enfait il n'a pas voulu admettre qu'il m'avait faite cocu) du coup il s'est énervé et ma tenu par les cheveux en me demandant de me taire,il avait visiblement du mal à admettre que j'avais raison.Après quelques minutes il s'est calmé on a ce jour la passé toute l'après-midi ensemble et je ne lui ai plus adressé la parole excepté pour lui dire au revoir.Je n'ai commencé à m'inquiéter qu'à partir de cet instant,parce que le fait qu'un homme lève la main sur moi était perturbant,puisque mon père ne l'a lui même jamais fait de sa vie.J'ai donc pris l'initiative de prendre mes distances vis-à-vis de lui,je l'appelais moins souvent,je ne fixais plus de rendez-vous,je ne le laissais plus poser ses mains sur moi,je me refusais à tout acte sexuel je ne voulais pas avoir l'impression de me prostituer (ce qui depuis quelques temps était le cas,puisque ma libido avait énormément diminué).Et puis un jour alors que je lui ai dis que je n'avais pas envi qu'on ait un rapport sexuel,il a commencé à s'énerver,il m'a fait comprendre que je ne devais pas lui dire non parce que j'étais sa copine,il a sur le coup pensé que je l'avais trompé parce que lorsque j'ai un rapport physiquement ça se voit,ensuite il m'a demandé d'enlever mon bas qu'il puisse vérifier.Chose que je n'ai pas consentie à faire puisque j'ai trouvé sa ridicule,c'est lui qui en a prit l'initiative,il m'a presque arraché ma jupe,et m'a enfoncé deux doigts je n'ai rien dis ,je cherchais plutot à comprendre pourquoi il était comme ça.Ce jour là on n'a pas eu de rapport,il m'a laissé tranquille.Et puis il y a quelques semaines,on s'est à nouveau disputé parce qu'il trouvait que je lui manquait de respect,en effet j'avais entamée malgré moi une phase de révolte,jamais aucun homme ne m'avais fait ça pourquoi ça commencerait avec celui-là?Il m'a fait de suite la remarque et m'a une fois de plus accusé de tromperie,je lui ai fait comprendre mon raz-le-bol de ces accusations par un 'laisse-moi tranquille" mais un peu vulgaire,ce qu'il n'a pas du tout accepté ,ça a commencé par une grosse bousculade après laquelle j'ai lourdement chuté après avoir heurté une table,s'en sont suivit de grosses douleurs aux lombaires.Après m'avoir regardé me tordre de douleur pendant de longues secondes,il m'a regardé comme s'il semblait reprendre ses esprits,et qu'il se rendait compte de ce qu'il venait de faire,il s'est précipité vers moi et m'a aidé à me relever en s'excusant(comme si ça changerait quelque chose à la douleur),il m'a ensuite ramené chez moi,il pensait pouvoir se faire pardonner,mais c'était encore une chose que je ne pouvais pas oublier et que je ne devais pas tolérer.Les semaines se sont écroulées,et vendredi après-midi il m'a appelé et m'a demandé si on pouvais se voir, j'ai répondu oui,on s'est donné un endroit comme point de rencontre ou il m'a récupéré.Après deux heures passées à discuter comme deux personnes civilisées,il a changé d'humeur,il était sévère dans ses propos,et depuis quelques mois il avait pris l'habitude de me vexer avec mon nez,il me disait qu'il était énorme, au point ou j'en ai développé un véritable complexe.Il me disait que j'étais moche ,qu'il ne savais pas ce qu'il me trouvait,mais que je savais etre belle par moment,on est ensuite monté dans sa voiture,j'étais vexée donc je ne parlais pas,je n'avais qu'une seule envie "l'insulter et le frapper".Je ne l'ai pas insulté,je ne l'ai pas non plus insulté,en revanche je l'ai pincé tellement fort qu'il en a hurlé,il m'a tenu par l poignet et l'a tordu tellement fort que j'ai cru qu'il allait craquer,j'ai ensuite crié pour qu'il lâche,mais il ne l'a fait qu'après qu'il m'ait demandé de m'excuser et que je me sois exécutée.Je lui ai ensuite donné un coup de poing,c'est là qu'il a arrête le moteur de la voiture et qu'il s'est mis à me donner des coup de poing,dans les cotes,sur les bras,j'ai prié pour qu'il ne s'en prenne pas à mon visage(chose qu'il n'a pas faite dieu merci,enfin ),mes prières n'ont pas été entendu parce qu'il m'a ensuite tenu par les cheveux et il m'a frappé la tête contre le tableau de bord,au final lorsqu'il s'est rendu compte que je saignais il s'est arrêté,m'a regardé et m'a dit qu'il m'aimait(plutot mal placé comme révélation).Je suis descendue de la voiture parce que ça devenait trop lourd pour moi,il est descendu à son tour alors que moi j'épongeais tout le sang qui sortait de mon arcade.Je l'ai ensuite regardé il avait un air de petit gamin désolé d'avoir fais une bétise et qui craignait la punition que lui auraient infligé ses parents,il venait vers moi la tête baissée.Il ne m'a pas demandé si ça allait,il est simplement resté debout en face de moi les mains dans les poches,et la tete toujours baissée.Je lui ai demandé de m'amener à l'hopital pour qu'on me recouse la plaie.Sur le chemin ,mon portable que j'avais mis sur mon sac(lui meme positionné sur mes jambes) a glissé sous son siège,il l'a ramassé,j'ai tendu la main comme pour lui dire"c'est bon tu peux me le remettre".Mais non il l'a gardé et a commencé à le fouiller,à analyser les moindres petits détails,il m'a engueulé lorsqu'il a vu que j'avais une affinité particulière avec l'un de mes contacts;les questions n'ont pas commencées à fuser"qui est-ce?il y a quoi entre vous?pourquoi son nom revient autant?" je l'ai regardé et je lui ai dis qu'il était hors de question que je lui rende des comptes pour le portable que je paie tous les mois,et qu'il pourrait l'interpréter comme il le voulait mais que de mon coté je n'avais rien à me reprocher.Il m'a rendu mon téléphone,l'air perdu.Hier soir,et après un long silence de ma part toute la journée,il m'a envoyé un message dans lequel il me disait"je ne sais pas quoi t'acheter";j'ai répondu "je suis sur que si tu réfléchis bien tu trouveras,ou alors si tu ne sais pas quoi faire je veux que tu me paie la totalité de mon permi et le je te pardonnerais(alors qu'en réalité il est hors de question que je lui pardonne,je n'oublierai pas tout ce qui s'est passé).J'ai maintenant compris qu'il fallait que je me révolte et que je lui tienne tete,dorénavant je tirerais profit de cette relation.Je tiens tout de meme à signaler que ce n'étais pas la première fois qu'il fouille mon portable.Ce n'est que hier soir que j'ai appris par son cousin qu'il était amoureux fou d'une femme qui l'a trahie,abattu par cela il l'aurait tabassé ce qui lui aura valut 2 mois d'ITT.Mais je ne suis pas compréhensive pour autant,je n'oublie pas,je veux qu'il comprenne que je lui résiste et que je ne lui ai rien fait.
Revenir en haut Aller en bas
laurie
decouvre le forum
decouvre le forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Age : 36
Localisation : france
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: lo   Ven 18 Jan - 14:45

rester est affolant.. il faut fuir ce genre de relation ou un jour tu ne te relèvera pas....
Revenir en haut Aller en bas
mifee_misorciere
Créatrice du forum
Créatrice du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 723
Age : 43
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: lo   Sam 2 Fév - 16:05

je ne comprends pas bien non plus , tu veux le quitter ? tu veux qu'il te paie le permis ? lui être redevable toute ta vie ? tu es tout a fait lucide quand a cette relation , apres ce qu'il t'as fait , tu ne devrais même plus le voir , tu n'as pas peur de sa violence ? parce que ce qu'il t'as fait dans la voiture c'est quand même pas rien je trouve , ou en est tu avec lui en ce moment ?

_________________
¤¤Stéph©¤¤
¤reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie...¤
Revenir en haut Aller en bas
http://femmesbattues.heavenforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: lo   

Revenir en haut Aller en bas
 
lo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reussir sa vie quand d'autres l'ont meurtrie :: Nos histoires-
Sauter vers: